Encres en silhouette ; plages en écueil séparant des trainées torrentueuses et écumantes, bordées de rives où des forces telluriques et bruyantes strient un sol déchiré. Les écorces épaisses découvrent un tronc drainant une sève porteuse de devenir. La chevelure ondoyante caressée par la brosse coule entre les rochers comme le sable fin entre les doigts.

Le trait est souple et délié. La gestuelle est précise et incisive. Il donne force et vigueur à ses créations drôlatiques. Qu’elles soient animales et fantastiques, ou végétales et naturalistes, même nanifiées, elles sont porteuses d’une charge de vie. Hachurées et entrecroisées, les ombres des fonds aux valeurs modelées font jaillir les sujets chrysalides de la gangue où ils étaient emprisonnés.